Accueil du site > La Vie et l’œuvre > L’enfant de la lande

L’enfant de la lande

1864 - 1881


Camille Claudel grandit dans l’humble village de Villeneuve-sur-Fère en Tardenois au cœur d’un triangle ayant pour sommets Soissons, Reims et Château-Thierry.

Camille est champenoise, native de cette terre féconde en écrivains célèbres, La Fontaine, Racine, Alexandre Dumas.
Le père, Louis-Prosper Claudel, fonctionnaire des impôts, originaire de la Bresse près de Gérardmer, avait épousé Louise Cerveaux, fille du médecin et nièce du curé du village.

La famille se fixe dans l’ancien presbytère qui jouxte l’église et le cimetière, puis dans la maison d’en face. Camille est la seconde d’une famille de quatre enfants.

La mort de Charles-Henri, décédé quinze jours après sa naissance, fait de Camille, née le 8 décembre 1864, l’aînée de Louise, née le 26 février 1866, et de Paul, né le 6 Août 1868, le futur poète et dramaturge qui avait hérité du prénom d’un oncle suicidé.

Dès l’enfance,Camille pétrit la glaise avec un instinct farouche, fascinée par les monstres des rochers du Géyn, forêt voisine, où son frère, de façon prémonitoire, proscrit sa Violaine lépreuse de l’Annonce faite à Marie.

En 1870, Louis-Prosper Claudel occupe son dernier poste comme receveur de l’enregistrement à Bar-le-Duc.Camille va à l’école chez les sœurs de la Doctrine Chrétienne.
En 1876, Louis-Prosper est nommé conservateur des hypothèques à Nogent-sur-Seine.

C’est une promotion et un avantage financier.

A Nogent-sur-Seine, Camille reçut les leçons du sculpteur local Alfred Boucher et créa ses premières œuvres, toutes inspirées de conquérants héroïques (Napoléon, Bismarck, David et Goliath) ou des membres de sa famille (Paul à 13 ans) et de paysans.

En 1881, à 17 ans, Camille entraîne sa famille à Paris pour sculpter, le père restant seul dans les villes avoisinantes où le fixait sa carrière de conservateur des hypothèques (Wassy-sur-Blaise, Rambouillet, Compiègne).

SPIP | Camille-Claudel.fr - Copyright © 2000 - 2017 | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0