L’internement

1913 - 1943


Le 2 Mars 1913 meurt son père qui avait toujours soutenu la vocation de sa fille et auquel on voulut épargner la décision fatidique d’interner la pauvre recluse du quai Bourbon.

La mère et le médecin traitant signent le certificat d’internement.

Camille est internée d’abord à Ville-Evrard puis en 1914 à Montevergues, dans la commune de Montfavet.

C’est à l’âge de 79 ans qu’elle s’éteignit en pleine guerre, le 19 Octobre 1943. En 1951 le Musée Rodin organisa la première rétrospective de son œuvre avec à son catalogue le pathétique hommage de Paul Claudel à « Ma sœur Camille ».

SPIP | Camille-Claudel.fr - Copyright © 2000 - 2017 | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0